une maison envahie de cafards énormes

Une maison remplie de cafards

Quand Lucas D. a ouvert la porte de l’appartement qui venait traité, il a rapidement fait marche arrière. « Les cafards vous frappent la tête lorsque vous entrez », Vous ne rêvez pas, l’enfer du cafards existe.

L’entreprise dans laquelle travail Lucas est fréquemment sollicitée pour assurer l’entretien des nuisibles, du nettoyage des locaux à poubelles ou bien le nettoyage des appartement après décès ou l’expulsion des locataires. « Nous ne savons pas depuis combien de temps le problème durait », nous a raconté Lucas. « Je venais prendre des photos pour chiffrage du devis, en ouvrant la porte les cafards m’ont dit « Bonjour, vous venez pour quoi ? ».

Dans l’appartement Lucas a constaté la présence de nombreuses poubelles contenant de la nourriture ou des restes collés au sol. « Il y avait des milliers de blattes germaniques sur les murs et le plafond, il y en avait qui sortait des poubelles, des armoires ou bien des chaussures qui étaient devant l’entrée, j’ai même vu un bol posé sur une table rempli de blattes qui bougeaient de partout ».

Une journée d’horreur qui dégoute un peu de ce travail. L’odeurs et surtout la sensation de présence de cafards sur sois ne quitte pas les techniciens qui interviennent sur ce type de chantier. « Nous avons l’habitude d’intervenir dans des appartements dégueulassent mais parfois nous avons des visions d’horreurs » nous explique Lucas.

Après avoir enquêté sur l’ancien locataire la société dans laquelle Lucas travaille est passée à l’attaque. Gharib O. responsable technique nous raconte « Pour ce chantier il nous fallait un protocole strict, les EPI (équipements de protection individuelle) étaient remplis de cafards, on se retrouvait à nous déplacer avec une cinquantaine d’individu sur soi en même pas 10 min ».

Son équipe est formée pour inspecter les cuisines, déplacer les réfrigérateurs pour vérifier au niveau des moteurs. Ils controlent aussi les armoires, les tiroires.

Bref, la cuisine y passe de fond en comble.

Les bols de nourriture pour animaux de compagnie et même les petits appareils électroménagers sont des coupables courants.

Il en va de même pour les chambres à coucher où les miettes de collation peuvent attirer les cafards dans les dortoirs. Les autres points chauds comprennent les tuyaux, le plafond, les garnitures, les moulures, les salles de bains et l’électronique.

« Nous traitons directement les sites plutôt que de compter sur des appâts en gel pour être ramenés dans ces refuges, et cela facilite notre travail », a déclaré Burns.
Arrêtez le cycle de vie
L’équipe a identifié des adultes, des nymphes et des sacs d’œufs sur place. « Lorsque nous trouvons tous les cycles de vie, nous devons utiliser tous les modes d’action », a déclaré Burns. Le protocole de l’entreprise comporte plusieurs facettes, y compris un programme personnalisé en fonction des découvertes de l’équipe.


Dans ce scénario, il y avait des milliers de cafards vivants qui devaient être aspirés, puis ensachés.

Le protocole de nettoyage consiste à utiliser un régulateur de croissance des insectes liquide (IGR) avec des appâts. « Nous dépoussiérons les vides et nous utilisons des appâts en gel avec des appâts secs fluides », a déclaré Burns. Il utilise également des moniteurs et des pièges à phéromones pour surveiller l’activité. Vient ensuite la visite de suivi et, selon le contrôle obtenu, il peut être nécessaire d’ajouter un appât ou un insecticide. « Nous surveillons pendant quelques semaines de plus jusqu’à ce que nous nous assurons que nous avons rompu le cycle de vie, et à partir de là, nous pouvons dire qu’il est exempt de cafards », a-t-il déclaré.

La clé de la maitrise d’une infestation de cafards est d’adapter l’approche en fonction des stades de la population. « Si nous ne trouvons que des adultes, nous n’utiliserons peut-être pas tous les modes d’action, ils sont capables de créer de nouveaux foyers ailleurs, chez le voisin par exemple », nous explique Gharib O.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 3 / 5. Nombre de votes: 121

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Post navigation

Laisser un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *