blatte turkestan

Une nouvelle espèce de cafard va débarquer chez vous

La blatte envahissante du Turkestan, Blatta lateralis , a débarqué aux Etat-Unis depuis quelques années. Elle a envahi de nombreuses régions des l’États de l’Ouest, créant des foyers importants dans des zones qui autrefois été occupés par la blatte orientale.

Il y a quelques années, les entreprises de désinsectisation de blattes du comté d’Alameda n’ont reçu aucun appel concernant les cafards du Turkestan. Au cours des 18 derniers mois, l’agence a reçu 33 appels pour des cafards du Turkestan, qui se distinguent par leur couleur rouge rouille et le fait qu’il s’agit principalement de cafards d’extérieur.

Le Turkestan une république peu connue mais qui va le devenir dans le futur


Ces augmentations de nombre ne sont pas une surprise pour les professionnels de lutte antiparasitaire ; certains ont déclaré que les populations de cafards du Turkestan ont monté en flèche au cours des 5 à 10 dernières années.

Les cafards orientaux sont plus prolifiques dans les régions plus douces et plus humides de la Californie (par exemple, les zones côtières), tandis que les cafards du Turkestan prospèrent dans les régions plus chaudes et plus sèches telles que la vallée centrale du nord de la Californie ou du Sud.


Comment ils sont arrivés là ?

Il est fort probable que les cafards du Turkestan soit arrivés par le transport (maritime ou aérien) de marchandises. Il est également possible que des habitants aient achetés des cafards du Turkestan pour les utiliser comme nourriture pour les lézards, ce qui pourrait expliquer l’arrivée de cette espèce de cafards.

Les cafards du Turkestan pondant plus d’œufs que les blattes orientales. Vu le nombre énorme de nouveaux foyers il fort à parié que les cafards du Turkestan remplacent les cafards orientaux.

On les trouve dans les grandes villes comme dans les petits villages.

Dans les égouts, par exemple, ils ont progressivement augmenté leur présence au point où la taille de la population est si importante qu’ils sortent des égouts et pénètrent dans les immeubles et les appartements et la population s’inquiètent de cette présence.

Après les confinements les mouvements de populations et de marchandises ont repris comme dans le passé. L’arrivé prochaine du cafards du Turkestan en France n’est qu’une question de temps.

Dans quelle mesure cet article a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes: 33

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article.

Post navigation

Laisser un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *